Recherche
Fermez ce champ de recherche.

Soudage laser VS soudage traditionnel

Soudage laser VS soudage traditionnel

Soudage laser VS soudage traditionnel

Le soudage est un processus de fabrication qui utilise la chaleur pour assembler deux ou plusieurs pièces distinctes. La technologie de soudage traditionnelle est développée depuis des décennies et repose sur une base industrielle mature. Ces dernières années, le soudage au laser est rapidement devenu une technologie de soudage moderne et émergente. Les deux techniques de soudage ont leurs caractéristiques et conviennent à différentes situations.

Cet article explorera la comparaison entre la soudure au laser et le soudage traditionnel, y compris leurs principes de fonctionnement, leurs avantages, leurs limites et leurs différences, et vous aident à choisir la méthode de soudage la plus appropriée.
Table des matières
Qu’est-ce que le soudage laser ?

Qu’est-ce que le soudage laser ?

La soudure au laser utilise un faisceau laser pour concentrer l’énergie. Le faisceau hautement focalisé chauffe localement le matériau de soudage jusqu'à une température de fusion instantanée, puis le refroidit et le solidifie rapidement. Ce processus peut être réalisé en quelques millisecondes et la densité d'énergie du faisceau est extrêmement élevée, ce qui permet d'obtenir un soudage de haute précision. Le soudage au laser utilise généralement un laser au dioxyde de carbone, un laser à fibre ou un laser à diode.

Comment fonctionne le soudage laser

Le soudage au laser utilise un faisceau laser focalisé pour assembler du métal ou du thermoplastique. Peut être utilisé dans de nombreuses industries, de l'aérospatiale et des appareils médicaux à la fabrication de bijoux raffinés. Voici le principe de fonctionnement de base du soudage laser :

  • Source laser : les sources laser couramment utilisées comprennent les générateurs laser au dioxyde de carbone, les générateurs laser à fibre et les générateurs laser à diode. Ces sources laser sont capables de produire des faisceaux laser monochromatiques, hautement cohérents et hautement directionnels.
  • Focalisation du faisceau : le faisceau laser doit être focalisé à travers une lentille ou un réflecteur pour concentrer l'énergie du faisceau dans la zone de soudage afin de chauffer rapidement la pièce.
  • Absorption et conduction : une fois que le faisceau laser a irradié la surface de la pièce, l'énergie sera absorbée par la pièce au lieu d'être réfléchie. Le degré d'absorption de l'énergie laser dépend du type et de la couleur du matériau.
  • Fusion et fusion : la haute densité d'énergie du faisceau laser chauffera rapidement la zone de soudage au-dessus du point de fusion, provoquant la fusion instantanée du matériau de la pièce.
  • Refroidissement et solidification : Une fois que le faisceau laser cesse d'irradier, la zone de soudage refroidit rapidement et le métal en fusion se solidifie. Les pièces à usiner ont été fermement connectées.

Avantages du soudage laser

Le soudage au laser est très polyvalent et peut être combiné avec le soudage à l’arc traditionnel pour former un soudage à l’arc laser hybride. La soudure obtenue combine les avantages du soudage au laser et du soudage à l’arc. Le soudage au laser présente plusieurs avantages par rapport aux technologies de soudage traditionnelles, notamment :

  • Haute précision : le soudage au laser a une précision de positionnement et une qualité de soudure très élevées, et peut atteindre une précision de soudage au niveau du micron. Les soudures réalisées par soudage laser sont également généralement de meilleure qualité, ce qui les rend particulièrement adaptées aux applications nécessitant un soudage de haute précision, telles que la fabrication de produits microélectroniques et de dispositifs médicaux.
  • Sans contact : le soudage laser est un processus sans contact qui n'endommage pas la surface de la pièce et ne nécessite pas de contact physique. Très avantageux lors du travail avec des matériaux fragiles ou des pièces délicates en soudage laser.
  • Protection de l'environnement : par rapport au soudage traditionnel, le soudage au laser produit généralement moins de déchets et d'émissions de gaz nocifs et est plus respectueux de l'environnement.
  • Faible apport thermique : L’apport thermique du soudage laser est faible car la zone de soudage est très petite, ce qui réduit la déformation et la taille de la zone affectée thermiquement. Ceci est très important lors du soudage de matériaux en feuilles minces et de composants sensibles à la chaleur.
  • Temps de traitement plus rapide : le soudage au laser est rapide et peut effectuer rapidement les tâches de soudage et améliorer l'efficacité de la production. De plus, le soudage au laser ne nécessite aucun matériau d’apport, ce qui réduit le gaspillage de matériaux. Et le processus s’est avéré plus rentable que le soudage traditionnel.
  • Large applicabilité : le soudage au laser peut être utilisé sur une variété de matériaux, notamment les métaux, les plastiques, les céramiques, etc., ce qui le rend largement utilisé dans divers domaines industriels.
  • Le soudage au laser est très polyvalent et peut être combiné avec le soudage à l’arc traditionnel pour former un soudage à l’arc laser hybride. La soudure obtenue combine les avantages du soudage au laser et du soudage à l’arc.

Inconvénients du soudage laser

Le soudage au laser est une technologie de soudage moderne offrant une précision et une efficacité élevées, mais elle présente également certains inconvénients et limites. Voici quelques-uns des principaux inconvénients du soudage laser :

  • Coût élevé : les coûts d'achat et de maintenance des équipements laser sont relativement élevés, notamment ceux des générateurs laser, des composants optiques, des systèmes de refroidissement, etc. Cela peut limiter l'adoption du soudage laser par les petites entreprises ou les fabricants aux budgets limités.
  • Exigences élevées en matière de sélection de matériaux : Le soudage au laser impose des exigences relativement élevées en matière de matériau et de qualité de la pièce. Il est plus adapté aux matériaux hautement conducteurs, tels que les métaux, tandis que pour certains matériaux non conducteurs ou transparents, son domaine d'application est limité.
  • Difficulté à traiter des matériaux à point de fusion élevé : par rapport aux matériaux à point de fusion élevé, tels que le tungstène, le molybdène, etc., le soudage au laser nécessite une puissance plus élevée et un temps de soudage plus long, ce qui peut entraîner des effets thermiques et des problèmes de déformation.
  • Exigences de nettoyage élevées : Le soudage au laser impose des exigences très élevées en matière de qualité de surface de la pièce. Même de minuscules taches, couches d'oxyde ou graisse peuvent affecter la qualité du soudage. Par conséquent, une préparation et un nettoyage minutieux de la surface sont généralement nécessaires avant le soudage.
  • Problèmes de sécurité : les faisceaux laser ont une énergie élevée et peuvent causer des dommages aux yeux et à la peau des humains. Par conséquent, les opérateurs doivent prendre les mesures de sécurité nécessaires, comme le port de lunettes et de vêtements de protection appropriés.
  • Interférence de la lumière visible : les lasers à lumière visible sont susceptibles d'être perturbés par la lumière visible, ce qui nécessite des mesures pour garantir que la lumière dans la zone de travail est correctement contrôlée.
Qu’est-ce que le soudage traditionnel ?

Qu’est-ce que le soudage traditionnel ?

La technologie de soudage traditionnelle utilise une source de chaleur pour faire fondre le matériau de soudage, puis le refroidit et le solidifie pour assembler deux ou plusieurs pièces. Le soudage traditionnel comprend également le soudage sous protection gazeuse, le soudage par points, le soudage par résistance et d'autres méthodes. Chacune de ces technologies de soudage traditionnelles a ses avantages et son champ d'application. En fonction des applications et des exigences spécifiques, vous pouvez choisir la méthode de soudage appropriée pour la fabrication et la réparation.

Comment fonctionne le soudage traditionnel

Les techniques de soudage conventionnelles sont un ensemble de méthodes traditionnelles d'assemblage de métaux ou d'autres matériaux qui existent depuis de nombreuses années et sont utilisées dans une grande variété de domaines de fabrication et de réparation. Voici quelques techniques de soudage traditionnelles courantes :

  • Soudage à l'arc : Le soudage à l'arc est une méthode de soudage traditionnelle courante qui utilise un arc pour générer des températures élevées afin de faire fondre les matériaux de soudage et les pièces, puis de les refroidir et de les solidifier pour former une soudure. Les principales méthodes de soudage à l'arc comprennent le soudage à l'arc manuel, le soudage sous protection gazeuse (MIG), le soudage manuel à l'arc métallique (SMAW/ARC) et le soudage TIG (GTAW).
  • Soudage au gaz : Utiliser une flamme pour chauffer des matériaux de soudage, les faire fondre et les assembler. La méthode de soudage au gaz la plus courante est le soudage acétylène-oxygène, qui utilise une flamme d'acétylène et d'oxygène pour chauffer la pièce et convient aux réparations de tôles, de tuyaux et de métaux.
  • Soudage par résistance : assemblage de deux pièces métalliques en utilisant un courant électrique pour traverser la pièce afin de générer de la chaleur. Les principales méthodes de soudage par résistance comprennent le soudage par points, le soudage par couture et le brasage.
  • Soudage sous pression : le soudage sous pression est une méthode d'assemblage de deux pièces de métal par l'application de chaleur et de pression et comprend le soudage par points par résistance, le soudage par cordons de résistance et l'électronique.

Avantages du soudage traditionnel

Cependant, les procédés de soudage traditionnels restent une solution de fabrication durable pour de nombreuses industries, et le soudage au laser offre plusieurs avantages par rapport aux méthodes de soudage traditionnelles. Les points spécifiques sont les suivants :

  • Faible coût : les équipements de soudage traditionnels sont généralement relativement peu coûteux et la formation des opérateurs est moins coûteuse. Cela réduit l’investissement initial et les coûts d’exploitation et convient aux entreprises aux budgets limités.
  • Largement applicable : la technologie de soudage traditionnelle peut être utilisée sur une variété de types de matériaux différents, des métaux aux plastiques, et sur des feuilles de différentes épaisseurs. Cette polyvalence le rend adapté à une variété d’applications.
  • Soudage de grandes structures : Les techniques de soudage traditionnelles conviennent au soudage de grandes structures telles que des ponts, des bâtiments et la construction navale. Il a une forte connectivité et applicabilité.
  • Durabilité : Les techniques de soudage traditionnelles produisent généralement des connexions solides, adaptées aux applications nécessitant des connexions à haute résistance, telles que les véhicules et les ouvrages d'art.
  • Application d'automatisation : la technologie de soudage traditionnelle peut être combinée avec l'automatisation et la robotique pour améliorer l'efficacité de la production, en particulier pour la production de masse.
  • Adaptabilité du substrat : les méthodes de soudage traditionnelles conviennent à différents types de substrats, y compris différents types de matériaux métalliques et non métalliques.
  • Réparation et restauration : les techniques de soudage traditionnelles jouent toujours un rôle important dans la réparation et la maintenance, en particulier lorsqu'elles sont éloignées des sources d'énergie ou dans des environnements complexes.
  • Profondeur de fusion : le soudage conventionnel a généralement une plus grande profondeur de soudure et convient aux applications nécessitant des soudures plus profondes.
  • Disponibilité des matériaux de soudage : les méthodes de soudage traditionnelles utilisent souvent des matériaux d'apport courants, qui sont souvent facilement disponibles.

Inconvénients du soudage traditionnel

Les technologies de soudage traditionnelles ont encore de la valeur dans de nombreuses applications, mais elles présentent également certains inconvénients et limites. Voici quelques-uns des principaux inconvénients des technologies de soudage traditionnelles par rapport aux technologies de soudage laser :

  • Précision inférieure : le processus de soudage peut produire de grandes largeurs de soudure et des zones affectées par la chaleur, ce qui peut entraîner une déformation de la pièce, une instabilité dimensionnelle ou des imprécisions dans la connexion soudée.
  • Impact thermique important : l'apport de chaleur généré par la technologie de soudage traditionnelle est relativement élevé, ce qui peut facilement provoquer un impact thermique à grande échelle sur la pièce, ce qui peut nuire aux performances et à la qualité de la pièce, en particulier dans le cas de matériaux sensibles à la chaleur. .
  • Efficacité de production inférieure : le soudage traditionnel nécessite généralement un temps de soudage relativement long en raison de la vitesse de soudage lente. Cela limite l’efficacité de la production à grande échelle et peut augmenter les coûts de fabrication.
  • Augmentation des émissions de déchets et de gaz : le soudage traditionnel nécessite généralement davantage de matériaux de remplissage et de déchets et produit de grandes quantités de déchets et d'émissions de gaz nocifs, qui nuisent à l'environnement.
  • Risques importants pour la sécurité : les flammes et les projections de chaleur générées lors du soudage traditionnel peuvent présenter un danger pour les opérateurs et l'environnement.
  • Exigences de nettoyage et de post-traitement : les procédés de soudage traditionnels nécessitent souvent des étapes ultérieures de nettoyage et de traitement pour éliminer les résidus de soudage ou améliorer la qualité de la soudure, ce qui augmente le temps et les coûts de production.
Soudage laser vs soudage conventionnel : quelle méthode de soudage choisir ?

Soudage laser vs soudage conventionnel : quelle méthode de soudage choisir ?

Le soudage laser et le soudage traditionnel ont chacun leurs propres avantages. Le soudage traditionnel est facile à mettre en œuvre et sa maîtrise nécessite un faible investissement et convient à toutes les industries manufacturières. Le soudage au laser est le type de soudage le plus avancé, offrant une haute précision, une faible distorsion thermique et des temps de traitement plus rapides. Vous devez déterminer quelle méthode de soudage vous convient le mieux en fonction de votre application, du type de projet et de votre budget :

Type de materiau

La première chose à considérer est le type de matériau que vous soudez. Le soudage au laser est généralement plus adapté aux métaux et au soudage, tandis que les techniques de soudage traditionnelles conviennent souvent à divers types de matériaux, notamment les métaux, les plastiques et le verre.

Exigences de précision

Si une haute précision et un soudage fin sont nécessaires, le soudage au laser est souvent la meilleure option en raison de sa haute précision et de sa qualité de soudure. La technologie de soudage traditionnelle ne peut pas répondre à cette exigence de précision.

Impact thermique

Tenez compte de l'impact thermique du processus de soudage sur la pièce. S'il est nécessaire de réduire la zone affectée par la chaleur, notamment lors du soudage de matériaux sensibles à la chaleur, le soudage au laser est souvent plus adapté car il produit un apport thermique plus faible.

Efficacité de production

Si un soudage en grand volume est nécessaire, les techniques de soudage traditionnelles sont généralement plus rapides et peuvent donc être plus adaptées à la production de masse. Le soudage au laser est plus lent et convient à la production en petits lots ou aux processus de précision.

Considérations relatives aux coûts

L'estimation des coûts est un facteur important. Les équipements laser sont généralement plus chers et entraînent des coûts de maintenance plus élevés. Les techniques de soudage traditionnelles sont souvent moins coûteuses, en particulier pour les petits projets et les entreprises aux budgets limités.

Épaisseur de matériau

Tenez compte de l'épaisseur de la pièce. Le soudage au laser convient aux matériaux plus fins, mais pour les matériaux plus épais, plusieurs passes peuvent être nécessaires. Le soudage conventionnel convient généralement à diverses épaisseurs de matériaux.

Exigences environnementales et de sécurité

Tenez compte de l’environnement de travail et des exigences de sécurité. Le soudage au laser peut nécessiter des contrôles environnementaux et des mesures de sécurité plus stricts pour protéger la sécurité des opérateurs.

Résumer

Bien que les méthodes de soudage traditionnelles aient leurs mérites, le soudage au laser est un choix populaire pour assembler des métaux et gagne en popularité dans plusieurs industries de fabrication de pièces en raison de sa précision, de son contrôle et de sa capacité à souder des pièces métalliques délicates ou minces. La sélection de la méthode de soudage appropriée dépendra des besoins spécifiques de l'application, du coût et des normes de qualité.

Si vous recherchez une soudeuse laser, pensez Laser AccTek. Nous avons une expérience avérée dans le domaine du soudage laser. Si vous souhaitez des informations sur nos capacités de soudage laser, veuillez nous rendre visite et nous contacter.